Archives de la catégorie 'Région Peuples du Sud (SNNP)'

RÉGION PEUPLES DU SUD : Sommaire

LA RÉGION PEUPLES DU SUD +

AWASSA + + +

LA ZONE BENCH MAJI +

Mizan Teferi +

Le woreda Bench Nord

Le woreda Bench Sud

Le woreda Bero

Le woreda Guraferda

Le woreda Maji

Le woreda Meinit Goldyia

Le woreda Meinit Shasha

Le woreda Shay Bench

Le woreda Sheko

Le woreda Surma

LA ZONE DAWRO +

Le woreda Gena Bosa

Le woreda Isara

Le woreda Loma

Le woreda Mareka

Le woreda Tocha

LA ZONE GAMO GOFA +

Arba Minch + + +

Sawla +

Le Parc national de Nechisar +

Le woreda Abaya Ouest

Le woreda Arba Minch Zuria

Le woreda Ayida

Le woreda Bonke

Le woreda Boreda

Le woreda Chencha

Le woreda Denibu Gofa

Le woreda Deramalo

Le woreda Dita

Le woreda Geze Gofa

Le woreda Kemba

Le woreda Kucha

Le woreda Melekoza

Le woreda Uba Debré Tsehay

Le woreda Zala

LA ZONE GEDEO +

Dila + +

Le woreda Bule

Le woreda Dila Zuria

Le woreda Gedeb

Le woreda Kochire

Le woreda Wenago

Le woreda Yirgachefe

Yirgachefe

LA ZONE GOURAGUÉ +

Butajira +

Welkite

Le woreda Abeshege

Le woreda Cheha

Le woreda Endegagn

Le woreda Enemorna Ener

Le woreda Ezha

Le woreda Geta

Le woreda Gumer

Le woreda Kebena

Le woreda Kokir Gedebano

Le woreda Mareko

Le woreda Meskan

Le woreda Muhor Na Aklil

Le woreda Sodo

Tiya + +

LA ZONE HADIYA +

Hosaena + +

Le woreda Analemo

Le woreda Badawacho Est

Le woreda Badawacho Ouest

Le woreda Duna

Le woreda Gibe

Le woreda Gomibora

Le woreda Lemo

Le woreda Misha

Le woreda Shashago

Le woreda Soro

LA ZONE KEFFA +

Bonga + +

Le woreda Bita

Le woreda Chena

Le woreda Cheta

Le woreda Decha

Le woreda Gesha Deka

Le woreda Gewata

Le woreda Gimbo

Le woreda Menjiwo

Le woreda Sayilem

Le woreda Telo

LA ZONE KEMBATA TEMBARO +

Durame +

Le woreda Angacha

Le woreda Deniboya

Le woreda Doyo Gena

Le woreda Hadero Tunito

Le woreda Kacha Bira

Le woreda Kedida Gamela

Le woreda Tembaro

LA ZONE OMO SUD +

Le woreda Ari Nord

Le woreda Ari Sud

Le woreda Banna Tsamay

Le woreda Dassanech

Le woreda Hamer

Le woreda Maalé

Le woreda Nyangatom

Le woreda Selamago

LA ZONE SELTI +

Le woreda Alicho Werero

Le woreda Azernet Est

Le woreda Azernet Ouest

Le woreda Dalocha

Le woreda Lanfero

Le woreda Sankura

Le woreda Selti

Le woreda Wulbareg

LA ZONE SHEKA +

Le woreda Anderacha

Le woreda Masha

Le woreda Yeki

LA ZONE SIDAMA +

Le woreda Aleta Wondo

Le woreda Arbegona

Le woreda Aroresa

Le woreda Awassa Zuria

Le woreda Bensa

Le woreda Bona Zuria

Le woreda Boricha

Le woreda Bursa

Le woreda Cheko

Le woreda Chere

Le woreda Dale

Le woreda Dara

Le woreda Gorche

Le woreda Hula

Le woreda Loko Abeya

Le woreda Malga

Le woreda Shebedino

Le woreda Wensho

Le woreda Wondo Genet

LA ZONE WOLAYITA +

Sodo + +

Le woreda Boloso Bonibe

Le woreda Boloso Sore

Le woreda Damot Gale

Le woreda Damot Pulasa

Le woreda Damot Sore

Le woreda Damot Woyide

Le woreda Deguna Fanigo

Le woreda Humbo

Le woreda Kindo Didaye

Le woreda Kindo Koyisha

Le woreda Ofa

Le woreda Sodo Zuria

LE WOREDA SPÉCIAL ALABA +

LE WOREDA SPÉCIAL AMARO +

LE WOREDA SPÉCIAL BASKETO +

LE WOREDA SPÉCIAL BURJI +

LE WOREDA SPÉCIAL DIRASHE +

LE WOREDA SPÉCIAL KONSO +

LE WOREDA SPÉCIAL KONTA +

LE WOREDA SPÉCIAL YEM +

Photo satellite du lac Chamo


Agrandir le plan

Voir aussi :

Le lac Chamo
Album photo du lac Chamo
Vidéos du lac Chamo

Le lac Chamo

Le lac Chamo (5°50′N, 37°33′E) se situe à 1 235 m d’altitude dans la zone Gamo Gofa de la région Peuples du Sud d’Ethiopie. Il se trouve juste au sud du lac Abaya et de la ville d’Arba Minch. Une partie de ses rives font partie du Parc national de Nechisar. Il couvre une superficie de 551 km² et ne dépasse pas 10 m de profondeur.

Lac Chamo, Lake, SNNPR, Ethiopie, Ethiopia

Le lac Chamo accueille une impressionnante population de crocodiles. Alanguis sur la grève d’Azzo Gabaya, connue sous le nom de “Crocodile Market”, des dizaines de sauriens, dont certains peuvent atteindre jusqu’à 6 m, se prélassent dans une immobilité trompeuse. Dérangés dans leur sieste, ils se dressent tout à coup et, dans un mouvement d’une surprenante vivacité, glissent vers les eaux du lac. Sans un remous, des yeux apparaissent bientôt à la surface, çà et là, comme à l’affût d’une hypothétique proie. Plus loin, une anse abrite une colonie d’hippopotames, dont la chasse traditionnelle est encore pratiquée par l’ethnie ganjulé.

Une ballade en bateau dans cet espace naturel d’une grande beauté, foisonnant de vie animale et d’activité humaine, est vivement recommandée. Elle est sans danger, alors qu’il serait bien risqué de tenter d’approcher les animaux par la berge.

Sources : Wikipedia
Le Petit Futé : Ethiopie (Edition 2005/2006)

Voir aussi :

Album photo du lac Chamo
Photo satellite du lac Chamo
Vidéos du lac Chamo

Vidéos : Le lac Chamo

Le lac Chamo (1)

Le lac Chamo (2)

Le lac Chamo (3)

Le lac Chamo (4)

Voir aussi :

Le lac Chamo
Album photo du lac Chamo
Photo satellite du lac Chamo

Tiya

Le village de Tiya (8°26′N, 38°37′E) se situe dans la région Peuples du Sud d’Ethiopie (zone Gouraguéworeda Sodo). Il est célèbre pour son champ de stèles de 2 à 5 m de hauteur, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1980. Le plateau qui supporte ce site présente une position-clé face au massif de Kondaltiti (2 400 m). Il semble avoir été intensément occupé et marque une limite de territoire depuis longtemps.

Tiya, Stèles, Ethiopie, Ethiopia, SNNPR, Gouragué, Gurage

L’histoire ne nous apprend rien sur les populations qui ont érigé ces monuments et dont les restes y reposent, mais les datations ont fixé le cimetière au 13ème et 14ème siècle de notre ère. Le nombre total de stèles décorées s’élève à 40, dont certaines sont brisées ou couchées (d’autres n’ont toujours pas été déterrées) ; elles mesurent entre 2 et 3 m de longueur. L’une d’elles atteignait 5 m mais elle est aujourd’hui cassée en deux.

Tiya, Stèles, Ethiopie, Ethiopia, SNNPR, Gouragué, GurageIl faut ajouter à cela 6 dalles perforées non décorées qui ne semblent pas avoir été des stèles, mais des dalles assurant le marquage superficiel des tombes, d’où des squelettes, en position assise, genoux repliés sur la poitrine, ont été exhumés. Chaque stèle semble correspondre à plusieurs sépultures appartenant peut-être à une même famille qui y aurait déposé ses morts pendant plusieurs générations.

Les stèles ont généralement une, voire deux ou trois perforations à la base qui se trouvent dans le sol lorsque la pierre est dressée. Un signe ramifié apparaît normalement en premier au-dessus du sol. Ce symbole n’est pas sans rappeler les scarifications que se font les Dinka, peuple nilotique, au-dessus du nombril. Il est associé à d’autres signes mystérieux : des cercles, des motifs en W renversé ou en X. Les épées, plus haut encore sur la stèle et souvent pointe en haut, semblent marquer un troisième étage de la figuration. Au centre du site, une stèle qui semble avoir été décapitée est gravée d’une poitrine féminine, alors qu’une autre, au sol, laisse clairement apparaître un buste de femme.

Tiya, Stèles, Ethiopie, Ethiopia, SNNPR, Gouragué, GurageEnfin, trois éléments au décor géométrique paraissent liés à une stèle débitée d’origine locale. Ils marquaient l’aire quadrangulaire d’une tombe où les squelette était allongé sur le dos, mains croisées sur le bassin dans un cercueil en bois. Cette tombe pourrait marquer une utilisation du cimetière après l’arrivée du christianisme dans la région, aux 14ème-15ème siècles.

Bien que la clôture qui entoure le site n’empêche personne de passer, il est préférable de se faire accompagner par l’un des deux guides (Senay ou Getachew) que l’on trouve facilement dans le village près de la station Agip. Dans les environs de ce site principal, une multitude d’autres stèles ou de pierres taillées, dont la signification demeure mystérieuse, se dissimulent près des villages, dans les champs ou au milieu des plantations d’ensète.

HÉBERGEMENT

L’unique hôtel de Tiya, récemment ouvert au centre du village, propose des chambres bien tenues entre 10 et 15 birr.

Sources : Wikipedia
Le Petit Futé : Ethiopie (Edition 2005/2006)
Ethiopie : Au fabuleux pays du Prêtre Jean (Edition 2003)

Voir aussi :

Album photo de Tiya
Photo satellite de Tiya
La région Peuples du Sud
La zone Gouragué
Le woreda Sodo

Photo satellite de Tiya


Agrandir le plan

Voir aussi :

Tiya
Album photo de Tiya

Le woreda Anderacha

(Autre nom : Andiracha)

Anderacha, Andiracha, Sheka, Carte, Map, Ethiopie, EthiopiaAnderacha est un des 3 woredas de la zone Sheka, située dans la région Peuples du Sud d’Ethiopie. Il couvre 1 020,02 km².

La principale ville de ce woreda est Gesha. On y trouve également le village d’Anderacha qui fut la capitale de l’ancien Royaume de Kaffa.

DÉMOGRAPHIE

D’après les estimations de l’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA) pour 2010, le woreda Anderacha compte 25 844 habitants (12 993 hommes et 12 851 femmes). La densité de population est donc de 25,3 habitants par km².

Ces estimations sont basées sur le recensement de 2007. A cette époque, la population était de 23 985 habitants (12 048 hommes et 11 937 femmes), dont 2 611 (10,88 %) résidaient en ville.

La proportion des enfants de moins de 15 ans s’élevait à 43,56 % de la population, celle des jeunes de 15 à 29 ans à 30,79 %, celles des 30-59 ans à 20,65 % et celle des 60 ans et plus à 5 %. Parmi les enfants de moins de 18 ans, 90,37 % vivaient avec leurs deux parents, 8,48 % n’avaient plus que leur mère ou leur père et 1,15 % étaient orphelins.

Les religions prédominantes étaient le protestantisme (68,55 %), le christianisme orthodoxe (19,96 %) et les religions traditionnelles (5,83 %).

ÉCONOMIE ET DÉVELOPPEMENT

Ce recensement de 2007 indique également que la part de la population active occupant un emploi représente 98,69 %.

Par ailleurs, 47,62 % des foyers urbains sont équipés de la radio, 5,71 % de la télévision. Mais aucun ne dispose du téléphone.

Source : Agence Centrale de la Statistique éthiopienne

Voir aussi :

La région Peuples du Sud
La zone Sheka

Le woreda Masha

Masha, Sheka, Carte, Map, Ethiopie, EthiopiaMasha est un des 3 woredas de la zone Sheka, située dans la région Peuples du Sud d’Ethiopie. Il couvre 763,73 km².

La principale ville de ce woreda est Masha.

DÉMOGRAPHIE

D’après les estimations de l’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA) pour 2010, le woreda Masha compte 43 829 habitants (21 606 hommes et 22 223 femmes). La densité de population est donc de 57,4 habitants par km².

Ces estimations sont basées sur le recensement de 2007. A cette époque, la population était de 40 810 habitants (20 116 hommes et 20 694 femmes), dont 6 787 (16,63 %) résidaient en ville.

La proportion des enfants de moins de 15 ans s’élevait à 45,21 % de la population, celle des jeunes de 15 à 29 ans à 28,31 %, celles des 30-59 ans à 20,89 % et celle des 60 ans et plus à 5,59 %. Parmi les enfants de moins de 18 ans, 89,43 % vivaient avec leurs deux parents, 9,13 % n’avaient plus que leur mère ou leur père et 1,44 % étaient orphelins.

Les religions prédominantes étaient le christianisme orthodoxe (56,5 %), le protestantisme (32,82 %) et les religions traditionnelles (7,15 %).

ÉCONOMIE ET DÉVELOPPEMENT

Ce recensement de 2007 indique également que la part de la population active occupant un emploi représente 98,41 %.

Par ailleurs, 68,37 % des foyers urbains sont équipés de la radio, 16,28 % de la télévision et 17,26 % du téléphone.

Source : Agence Centrale de la Statistique éthiopienne

Voir aussi :

La région Peuples du Sud
La zone Sheka

Le woreda Sayilem

(Autre nom : Sylem)

Sayilem, Sylem, Keffa, Carte, Map, Ethiopie, EthiopiaSayilem est un des 10 woredas de la zone Keffa, située dans la région Peuples du Sud d’Ethiopie. Il couvre 837,72 km².

La principale ville de ce woreda est Yadota.

DÉMOGRAPHIE

D’après les estimations de l’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA) pour 2010, le woreda Sayilem compte 43 429 habitants (21 136 hommes et 22 293 femmes). La densité de population est donc de 51,8 habitants par km².

Ces estimations sont basées sur le recensement de 2007. A cette époque, la population était de 40 874 habitants (19 895 hommes et 20 979 femmes), dont 2 025 (4,95 %) résidaient en ville.

La proportion des enfants de moins de 15 ans s’élevait à 50,14 % de la population, celle des jeunes de 15 à 29 ans à 23,36 %, celles des 30-59 ans à 20,41 % et celle des 60 ans et plus à 6,09 %. Parmi les enfants de moins de 18 ans, 93,7 % vivaient avec leurs deux parents, 5,5 % n’avaient plus que leur mère ou leur père et 0,8 % étaient orphelins.

Les religions prédominantes étaient le protestantisme (57,26 %), le christianisme orthodoxe (21,71 %) et l’islam (20,79 %).

ÉCONOMIE ET DÉVELOPPEMENT

Ce recensement de 2007 indique également que la part de la population active occupant un emploi représente 98.64 %.

Par ailleurs, 67,65 % des foyers urbains sont équipés de la radio et 8,67 % de la télévision. Mais aucun ne dispose du téléphone.

Source : Agence Centrale de la Statistique éthiopienne

Voir aussi :

La région Peuples du Sud
La zone Keffa

Le woreda Gewata

Gewata, Keffa, Carte, Map, Ethiopie, EthiopiaGewata est un des 10 woredas de la zone Keffa, située dans la région Peuples du Sud d’Ethiopie. Il couvre 905,97 km².

Les principales villes de ce woreda sont Kobech et Konda.

DÉMOGRAPHIE

D’après les estimations de l’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA) pour 2010, le woreda Gewata compte 78 029 habitants (38 523 hommes et 39 506 femmes). La densité de population est donc de 86,1 habitants par km².

Ces estimations sont basées sur le recensement de 2007. A cette époque, la population était de 72 473 habitants (35 764 hommes et 36 709 femmes), dont 1 440 (1,99 %) résidaient en ville.

La proportion des enfants de moins de 15 ans s’élevait à 48,72 % de la population, celle des jeunes de 15 à 29 ans à 24,47 %, celles des 30-59 ans à 21,89 % et celle des 60 ans et plus à 4,92 %. Parmi les enfants de moins de 18 ans, 92,9 % vivaient avec leurs deux parents, 6 % n’avaient plus que leur mère ou leur père et 1,1 % étaient orphelins.

Les religions prédominantes étaient le christianisme orthodoxe (52,85 %), le protestantisme (28,93 %) et l’islam (17,49 %).

ÉCONOMIE ET DÉVELOPPEMENT

Ce recensement de 2007 indique également que la part de la population active occupant un emploi représente 99,13 %.

Par ailleurs, 69,42 % des foyers urbains sont équipés de la radio, 2,43 % de la télévision et 1,21 % du téléphone.

Source : Agence Centrale de la Statistique éthiopienne

Voir aussi :

La région Peuples du Sud
La zone Keffa

Suivant »

web development