Mékélé
መቐለ

(Autres noms : Mekelle, Makele, Maqale)

Mékélé (13°29′N, 39°28′E) est une ville située à 2 060 m d’altitude et à 780 km au nord d’Addis Abeba. Elle jouit d’un statut administratif particulier puisqu’elle est considérée comme une zone spéciale de la région Tigré, dont elle est la capitale.

Mékélé, Mekelle, Makele, Maqale, Carte, Map, Ethiopie, Ethiopia

Partiellement détruite pendant la guerre contre Mengistu, Mékélé a largement bénéficié des programmes de réhabilitation d’après-guerre qui en font une ville très agréable à vivre et où il fait bon flâner. C’est aujourd’hui un centre très actif, intéressant par ses monuments et plus encore par son marché bigarré du lundi qui réunit une foule innombrable. On y trouve également un aéroport et le quartier général de la mission de l’ONU en Ethiopie et Erythrée. Quelques petites auberges locales, dont certaines très propres, permettent de rayonner à partir de cette cité.

Mékélé, Mekelle, Makele, Maqale, Ethiopie, Ethiopia

DÉMOGRAPHIE

Selon les estimations de 2005 de l’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA), Mékélé compte 169 207 habitants (85 876 hommes et 83 331 femmes). Le woreda s’étend sur une superficie de 24,44 km2 et a donc une densité de 6 923,4 habitants par km2. Ces estimations sont basées sur le recensement de 1994. A cette époque, la population était de 96 938 habitants.

POINTS D’INTÉRÊT

Palais, Château, Palace, Yohannes IV, Mékélé, Mekelle, Makele, Maqale, Ethiopie, EthiopiaLe palais de Yohannes IV
Ouvert du lundi au dimanche de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Entrée 25 birr.
Selon les historiens, la ville de Mékélé fut créée au 13ème siècle mais connut son apogée lorsque l’empereur Yohannes IV décida d’y établir sa capitale et y fit construire son palais. Situé sur un point dominant la ville et offrant une vision panoramique sur les montagnes d’alentour, il surprend par son architecture de style presque Art déco.
Ce bâtiment abrite aujourd’hui le Musée municipal. Au rez-de-chaussée, le hall, qui fut la salle de réception, abrite une collection d’armes, de pièces de monnaie, d’instruments de musique et d’objets usuels, ainsi qu’un très bel ensemble de manuscrits, d’icônes et de croix des 16ème et 17ème siècles provenant d’une collection privée française et récemment restitués sous les auspices de Jacques Mercier. Les appartements royaux exposent du mobilier français ainsi que diverses tenues de guerre et d’apparat. L’escalier, sans aucun soutènement, mène à la salle du trône (en bois finement décoré), conçue par l’Italien Naretti et portant l’inscription en gue’ze : “Yohannes IV, roi du peuple d’Ethiopie”. La terrasse, au bout de laquelle se trouve la chapelle privée du souverain, fut un haut lieu de cérémonies mais aussi un point de surveillance qui offre un joli panorama sur cette ville multiconfessionnelle où se côtoient clochers catholiques, coupoles orthodoxes et minarets musulmans.
Le château d’Abraha, érigé en 1890 par un seigneur local, présente une architecture similaire à celle du palais royal et est aujourd’hui transformé en hôtel.

Le marché et les caravanes de sel
Autrefois d’emplacement libre, le marché est à présent organisé en une multitude de petites échoppes de tôle ondulée qui lui ont fait perdre de son charme. Le marché permanent aux épices mérite, quant à lui, un détour. Mékélé est une plaque tournante du sel venu du Danakil. Pour espérer croiser une caravane lors de sa livraison, il faut se rendre de bonne heure au marché au sel, à la sortie de la ville, à gauche sur la route d’Adigrat, où quelques grossistes achètent la cargaison avant de la répartir en ville. Un bloc de sel de 4 ou 5 kg se négocie entre 12 et 15 birr. Même s’il n’y a pas de jour Memorial, Hawelti, Mékélé, Mekelle, Makele, Maqale, Ethiopie, Ethiopiabien défini pour l’arrivée des caravaniers, le lundi semble être le jour le plus propice.

Le mémorial d’Hawelti
Surmonté d’une imposante tour de 51 mètres, il commémore le courage des combattants qui se sacrifièrent pour libérer leur peuple de la dictature militaire de Mengistu (1974-1991). On y trouve notamment un musée, une bibliothèque, une salle de conférence et un restaurant. Ce site offre un beau point de vue sur les alentours.

TRANSPORTS

Avion
Bureau d’Ethiopian Airlines. Près de l’hôtel Yordanos II. Deux vols quotidiens pour et depuis Addis Abeba.

Bus
Addis Abeba (78 birr – 2 jours) par Woldiya (30 birr – 6 h) et nuit à Kombolcha. Axoum (28 birr – 8 h). Liaisons fréquentes avec Adigrat (14 birr – 3 h) par Wukro et Sinkata. Des minibus desservent Abi Addi (15 birr – 3 h), Wukro (8 birr – 1 h) et Hausien le mercredi (15 birr – 2/3 h).
Pour visiter les églises vers Hausien et Atsbi, il est préférable de se rendre à Wukro et de là rechercher un véhicule privé ou un minibus.

Location de voitures
Il est possible d’organiser des excursions de quelques jours à partir de Mékélé. Se renseigner auprès de la Commission du tourisme pour les agences de location officielles ou auprès de l’agence de voyages Goh Tour, près de l’hôtel Axoum.

PRATIQUE

Mékélé, Mekelle, Makele, Maqale, Ethiopie, EthiopiaCommission du tourisme
Au 5ème étage de l’immeuble de la Commercial Bank. Tel : (03) 40 07 69. Fax : (03) 40 10 32. E-mail : tigrai.tourism@telecom.net.et – Ouvert du lundi au jeudi de 8h20 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, et le vendredi matin.
Certainement l’Office du tourisme le mieux organisé du pays, susceptible de proposer des dépliants et des informations sur les sites de la région. C’est ici qu’il faut s’adresser pour obtenir les lettres d’autorisation (pas indispensables mais utiles) d’accès aux églises et monastères les plus reculés. Informations disponibles sur les possibilités d’excursions vers Béré Alé et le désert du Danakil, qui normalement dépend du Bureau du tourisme de Semera, en région Afar.

HÉBERGEMENT

Axoum Hotel, Mékélé, Mekelle, Makele, Maqale, Ethiopie, EthiopiaAxoum
Tel : (04) 40 55 55/56/57.
Chambre simple (180 birr), double (210 birr), suite (500 birr).
Cet hôtel de standing international offre toutes sortes de services (sauna, salle de gym, etc…). Les chambres sont bien équipées. Restaurant avec dîners à thème.

Hill Top
Tel : (04) 40 56 83/86.
Chambres avec réfrigérateur, TV et baignoire. Simple (120 birr), double (180 birr), twin (240 birr), suite (300 birr).
Bien que situé un peu loin du centre, sur la route d’Adigrat, l’établissement dispose d’un environnement agréable et devrait proposer prochainement tennis et piscine (actuellement en réfection). Le restaurant est pourvu d’une agréable terrasse.

Abraha Castel, Hotel, Mékélé, Mekelle, Makele, Maqale, Ethiopie, EthiopiaAbraha Castel (chaîne Ghion)
Tel : (04) 40 65 55.
Chambres de 25 US$ pour une simple à 75 US$ pour une suite.
Comme tous les hôtels gouvernementaux, celui-ci dispose du meilleur emplacement, avec une terrasse dominant la ville qui vaut le détour. Les prix semblent un peu surévalués. A négocier.

Axumit
Tel : (04) 40 36 71.
13 chambres avec TV et téléphone. Simples avec douche (89 birr), doubles avec baignoire (128 birr).
Bien tenu mais un peu cher pour le standing. Bar et restaurant.

National
Tel : (04) 40 13 38.
26 chambres. Simples avec douche (50 birr), simple/double avec douche commune (35/50 birr).
Sa situation à la sortie de l’Abraha Castel permet de profiter de la terrasse de ce dernier. Bar et restaurant.

Hawelti
Mekele Hospital Road. Tel : (04) 40 10 86/87.
Chambres avec douche (40 birr), avec douche commune (35 birr).
Un peu à l’écart du centre, l’hôtel propose une petite terrasse et un bar-restaurant agréable à la décoration soignée. Bon rapport qualité-prix.

Tadesse Hagos
A l’arrière de la banque Abyssinia. Tel : (04) 40 26 98.
Chambre simple ou double avec douche (45 birr), avec douche commune (30 birr).

Dallas Pension
Rue du commissariat de police.
Chambre simple avec douche (40 birr), avec douche commune de (20 à 30 birr).
Neuf donc logiquement propre.

RESTAURANTS

Fille, Girl, Mékélé, Mekelle, Makele, Maqale, Ethiopie, EthiopiaLe Daero
Dans une petite rue près de la Piazza.
Propose un grand choix de salades, de viandes grillées et de poissons, de 7 à 20 birr, dans un décor traditionnel. C’est l’occasion de goûter au ketkel, un ragoût de mouton qui est une spécialité locale.

Le Mini Bubu
Bar branché qui sert une restauration simple (salades, pâtes, grillades) et qui organise des soirées dansantes (musique internationale) chaque samedi soir.

Le Geza Gersale
Restaurant traditionnel proposant les classiques de la cuisine éthiopienne et tigréenne. Danses et chants folkloriques généralement chaque jeudi et samedi soir.

Les deux restaurants Yordanos
Reconnus pour la qualité de leurs pizzas mais proposent également un choix de plats variés entre 10 et 25 birr.

Les nuits de Mékélé sont plutôt agitées. Dans plusieurs hôtels, des bars musicaux ou discothèques dispensent une ambiance typiquement éthiopienne, propice aux rencontres faciles. Parmi eux, le Harambe et le Lucy, près de la place Romanat, sont très populaires.

Sources : Wikipedia
Ethiopie : Au fabuleux pays du Prêtre Jean (Edition 2003)
Le Petit Futé : Ethiopie (Edition 2005/2006)
Ethiopie (Guide Marcus)
www.mekellecity.com

Voir aussi :

Album photo de Mékélé
Photo satellite de Mékélé
Vidéos de Mékélé
Site officiel de Mékélé

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development