La croissance agricole a atteint 12,57 % durant les 8 derniers mois

La croissance agricole en Ethiopie a atteint 12,57 % durant les 8 derniers mois, a annoncé le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi.

Présentant le rapport de performance de son gouvernement devant la Chambre des représentants, M. Zenawi a précisé que les exportations éthiopiennes durant la même période ont affiché une hausse de 48 % contre 14 % pour les importations.

Il a souligné que le problème de réserves en devises a été « résolu » du moment que le pays dispose actuellement de la somme de 2,7 milliards de Birr qui pourrait satisfaire les besoins du pays en importations pour une période de 2 mois et demi.

Le chef de l’exécutif éthiopien a indiqué que la croissance économique en Ethiopie sera de 11,2 % durant l’année en cours, ajoutant que le pays a procédé au lancement de nombreux projets structurants, notamment dans les domaines des infrastructures routières, de l’énergie, de l’eau et de la santé.

Selon le FMI, l’Ethiopie compte parmi les cinq puissances économiques subsahariennes avec l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Angola et le Kenya, précisant que le pays a réalisé un taux de croissance à deux chiffres (10 %) depuis 2005.

L’économie éthiopienne a récemment enregistré une croissance diversifiée à un moment où le déséquilibre macroéconomique a sévèrement pénalisé le développement du pays en 2008/09, a noté le FMI, ajoutant que les politiques monétaires et fiscales mises en œuvres par le pays depuis fin 2009 ont permis à l’Ethiopie de ramener le taux d’inflation à un seul chiffre et de reconstituer ses réserves internationales.

Pour promouvoir ses exportations, l’Ethiopie avait procédé, début septembre 2010, à la dévaluation de 20 % de la monnaie locale, le Birr, par rapport aux devises étrangères, notamment le dollar et l’euro, une mesure qui a eu de lourdes répercussions sur l’économie nationale et surtout sur le pouvoir d’achat des citoyens.

En juillet dernier, le gouvernement éthiopien s’était lancé dans la mise en œuvre d’un plan quinquennal de développement, baptisé “Plan de Croissance et de Transformation”, visant à promouvoir l’économie nationale et à hisser l’Ethiopie dans la catégorie des pays à revenu intermédiaire.

Source : Casafree, 7 avril 2011

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development