Grand barrage du Millénaire en Ethiopie :
Appel à souscription

Le gouvernement éthiopien a appelé les citoyens à participer financièrement à la réalisation du projet du “Grand barrage du Millénaire”, soit par l’achat de bons de trésor ou l’octroi de dons.

Barrage, Millénaire, Millénium, Nil bleu, Benishangul-Gumuz, Ethiopie, EthiopiaDes SMS sont transmis par le ministère éthiopien de l’énergie et des mines aux citoyens pour les inciter à contribuer au « succès » de ce projet dont le coût est de 4,8 milliards de dollars (80 milliards de Birr).

Lancé samedi dernier, le Grand barrage du Millénaire en Ethiopie, sera construit sur le Nil bleu dans la région Benishangul-Gumuz et permettra de retenir une quantité de 62 milliards de mètres cubes d’eau.

Cet ouvrage gigantesque pourrait produire 5 250 MW d’énergie électrique, ce qui permet à l’Ethiopie de satisfaire ses besoins et d’exporter l’électricité aux pays voisins.

Selon les estimations du ministère, les deux premières phases de construction de ce projet devraient être finalisées dans 44 mois.

Le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi a souligné que ce grand ouvrage sera bénéfique pour les pays en aval du Nil à savoir l’Egypte et le Soudan.

« L’Egypte doit reconnaitre que la construction de ce barrage ne portera pas atteinte à son quota des eaux du Nil, mais lui sera par contre bénéfique. Aucun préjudice aux intérêts de l’Egypte ne se produira de la construction de ce barrage », a-t-il affirmé.

L’Ethiopie, l’Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie, le Kenya et le Burundi ont signé un accord sur le partage des eaux du Nil (CFA), vivement contesté par l’Egypte et le Soudan qui y voient une atteinte à leurs « droits historiques » sur ce fleuve.

Le plan quinquennal de croissance et transformation (GTP), lancé en septembre dernier par le gouvernement éthiopien, prévoit une augmentation de la capacité de production d’électricité de 2 000 MW actuellement à 8 000 MW à l’horizon 2015 et à 10 000 MW en 2018, pour un coût total de 14 milliards de dollars.

Source : Aufait Maroc, 8 avril 2011

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development