L’industrie touristique éthiopienne touchée par le meurtre de cinq Européens

Cinq touristes européens ont été tués ce lundi 16 janvier 2011 en Ethiopie dans la région Afar, dans le nord-est du pays. Deux autres étrangers ont été enlevés, ainsi que trois Ethiopiens. Ces touristes étaient de nationalité allemande, autrichienne et hongroise. Deux Belges ont également été blessés. Le groupe de vingt-deux vacanciers se trouvait vers le volcan Erta Alé, une étape classique des circuits dans l’Afar. Cette attaque porte un coup sévère à l’industrie touristique éthiopienne encore balbutiante mais sur laquelle mise le gouvernement pour développer le pays.

Danakil, Somali, Ethiopie, EthiopiaPour l’heure, le tourisme ne représente que 5,5 % du PIB éthiopien. Cinq cent mille touristes ont visité l’Ethiopie en 2010 et d’ici 2020, le pays espère en recevoir le double. L’Ethiopie a plus de quatre-vingts ethnies différentes, une richesse culturelle immense mais aussi une faiblesse politique qui coûte chère au secteur.

En Afar au nord-est du pays, en Ogaden à l’est, en Omo au sud, beaucoup de tribus refusent l’autorité du pouvoir central et se rebellent avec violence. En 2004, un touriste français avait disparu en Afar sans laisser de trace, en 2007 cinq touristes européens y avaient été enlevés.

Voyager dans ces régions devient donc une affaire de têtes brûlées, mais aux portefeuilles bien garnis, car pour voir le désert du Danakil par exemple, il faut louer deux 4×4, un guide, des gardes armés, le tout pour 800 à 1 200 dollars. « Nous avons déjà peu de clients et maintenant nous devons annuler tous nos voyages pour l’Afar car les gens ont peur », explique Omer Tadesse de l’agence de voyage Foot print.

Le gouvernement a l’intention de gagner près de 370 millions de dollars par an grâce au tourisme d’ici 2014 et ne compte pas laisser ces ethnies rebelles l’en empêcher, quitte à user de la force.

Source : RFI, 19 janvier 2012

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development