La pétanque perdure en Ethiopie

par Grégoire Pourtier

Pétanque, Ethiopie, Ethiopia

Ecouter le reportage

En Ethiopie, le chemin de fer ne fonctionne plus depuis quelques années. En plein cœur de la capitale, la gare d’Addis Abeba au style colonial est cependant toujours débout. Ce sont les Français qui sont à l’origine de cette infrastructure à la fin du 19ème siècle, et même s’ils ont été remplacés à l’époque du régime communiste du Derg, en 1981, ils ont laissé une indéniable empreinte. Les cheminots éthiopiens de l’époque parlaient tous couramment français, et aujourd’hui encore, on joue tous les jours à la pétanque sur un joli petit terrain derrière la voie ferrée. Même si, à la différence des Malgaches par exemple, les Ethiopiens ne sont jamais sortis de leur pays pour participer à des compétitions internationales. Ils font ainsi malgré tout perdurer une certaine culture française…

Source : RFI, 7 mars 2013

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development