Découverte d’importants gisements d’or dans l’ouest de l’Ethiopie

D’importants gisements d’or avec une réserve avérée de 41 tonnes ont été découverts en Ethiopie, ont annoncé des responsables chargés du secteur minier.

Le chef des activités minières au ministère éthiopien de l’énergie et des mines, Gebre Egziabher Mekonen a fait savoir qu’une réserve de près de 23 tonnes d’or a été découverte dans une région de l’ouest du pays par la société britannique The Golden Prospecting Mining Co, soulignant que d’autres gisements existent dans cette région, dont le coût d’extraction est estimé à plus de 200 millions de dollars.

De même, une autre compagnie baptisée Sakaro, filiale de la société Midroc Gold Mine a découvert un gisement de 18 tonnes d’or dans la région de Tulu-Kapi, environ 450 km à l’ouest de la capitale Addis Abeba.

La compagnie est en train d’explorer un autre site près de Tulu-Kapi qui pourrait contenir une réserve de 30 tonnes d’or, a expliqué Mekonen.

L’Ethiopie a vendu près de 48 tonnes d’or pour une valeur de 540,5 millions de dollars au cours des 10 dernières années, selon la Banque nationale d’Ethiopie.

Environ 47,9 tonnes, d’une valeur de 520,5 millions de dollars, ont été produites par la mine Lege Dembi, gérée par la société Midroc Gold Mine, et 693,3 kg d’une valeur de 20 millions de dollars, ont été produits par les mineurs artisanaux, a indiqué la même source.

Midroc Gold Mine, détenu par le financier saoudien Mohammed Al Amoudi, a payé 175 millions de dollars en 1998 pour remporter l’appel d’offre international pour gérer la mine Lege Dembi pendant 20 ans.

Des sources gouvernementales évaluent à 1 000 kg d’or (10 millions de dollars) les pertes annuelles de l’Ethiopie dans le commerce de contrebande de l’or.

Source : Casafree, 26 octobre 2009

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development