La région Afar (Texte 1)
ዓፋር

La région Afar est l’une des 9 divisons ethniques (kililoch) de l’Ethiopie. Elle tire son nom du peuple Afar qui vit dans la région. Elle est issue du découpage administratif éthiopien de 1994-1995, qui eut lieu lors de la mise en place de République fédérale démocratique d’Éthiopie. La capitale actuelle de cette région est Assaïta ; une nouvelle capitale, Semera, est en construction sur la route Awash-Assab.

La dépression Afar, également appelée dépression Danakil, se trouve à l’intersection de trois limites de plaques lithosphériques : un rift continental (le rift éthiopien) et deux rifts océaniques (la mer Rouge et le golf d’Aden). Dans le nord de cette région, on trouve le point le plus bas d’Ethiopie (et un des plus bas d’Afrique), qui atteint 120 m sous le niveau de la mer. Au sud, on trouve la vallée de l’Awash, fleuve qui se vide dans une série de lacs situés sur la frontière avec Djibouti. Par ailleurs, la région Afar abrite les Parcs Nationaux de l’Awash et de Yangudi Rassa.

La région Afar est également renommée pour les fossiles d’hominidés qui y sont régulièrement mis à jour. Le plus connu est sans doute “Lucy”, fossile relativement complet de l’espèce Australopithecus afarensis, découvert à Hadar en 1974.

ZONES

La région Afar se décompose en 5 zones :
Zone administrative 1
Zone administrative 2
Zone administrative 3
Zone administrative 4
Zone administrative 5

DÉMOGRAPHIE

Selon les estimations de 2005 de l’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA), la région Afar compte 1 389 004 habitants (772 002 hommes et 617 002 femmes). Parmi cette population, 90,9 % (1 263 000 habitants) est rurale alors que 9,1 % (126 000 habitants) est urbaine. Avec une superficie de 96 707 km2, la région a une densité de 14,36 habitants par km2.

Ces estimations sont basées sur le recensement de 1996. A cette époque, la population était de 1 106 383 habitants (626 839 hommes et 479 544 femmes). La population urbaine comptait 85 879 personnes alors que 1 020 504 personnes étaient rurales.

La majorité de la population est Afar (91,8 %). On compte également d’autres groupes ethniques : Amhara (4,5 %), Argoba (0,92 %), Tigréens (0,82 %), Oromo (0,7 %), Welayta (0,45 %) et Hadiya (0,013 %).

Plusieurs religions sont représentées dans la région : les Musulmans (96 %), les Chrétiens Orthodoxes (3,86 %), les Protestants (0,43 %), les Catholiques (0,09 %) et les adeptes d’autres religions (0,02 %).

Le langage Afarigna est prédominant (90,8 %). Les autres langues principales sont l’Amharique (6,68 %), le Tigréen (0,74 %), l’Oromo (0,68 %), l’Argoba (0,4 %) et le Wolaitigna (0,26 %).

AGRICULTURE

L’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA) estime qu’en 2005, les agriculteurs de la région Afar possédaient 327 370 bovins (soit 0,84 % du cheptel total éthiopien), 196 390 moutons (1,13 %), 483 780 chèvres (3,73 %), 200 mules (0,14 %), 12 270 ânes (0,49 %), 99 830 chameaux (21,85 %), 38 320 volailles de toutes espèces (0,12 %) et 810 ruches (moins de 0,1 %).

Source : Wikipedia

Voir aussi :

Album photo de la région Afar
Affiches de la région Afar

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development