L’Ethiopie domine complètement la 34e édition du marathon de Paris

Avec la victoire de Tadesse Tola et le doublé d’Atsede Baysa, déjà victorieuse en 2009, l’Ethiopie a dominé la 34ème édition du Marathon de Paris, disputée dimanche matin dans les rues de la capitale.

Tola, qui a couru en 2:06,41, a devancé les Kenyans Alfred Kering et Wilson Kipsang, qui ont respectivement terminé en 2:07,11 et 2:07,13. Tola reste toutefois loin du record de l’épreuve signé par le Kenyan Vincent Kipruto en 2:05,47 à l’occasion de son succès dans la précédente édition.

De son côté, sa compatriote Baysa a parcouru la distance en 2:22,04, pulvérisant de plus d’une minute le record de l’épreuve établi par la Belge Marleen Renders en 2002 (2:23,05).

La Française Christelle Daunay se hisse à la deuxème place et, avec un chrono en 2:24,22, bat son propre record de France réalisé sur cette même épreuve en 2009 (2:25,43).

Tola, dont le meilleur temps sur la distance était de 2:15,48, a surpris tout le monde à commencer par les nombreux Kenyans qui ambitionnaient de succéder à leur compatriote Kipruto. Discret au sein du peloton, l’Ethiopien a fourni son effort dans le Bois de Boulogne à trois kilomètres de l’arrivée, avenue Foch. Il n’était alors accompagné que du seul Kering, car Kipsang était déjà distancé.

L’Ethiopien s’est progressivement détaché alors que Kering, qui n’avait pas les moyens de suivre, pensait surtout à préserver sa deuxième place, contestée jusqu’au bout par Kipsang, revenu pour terminer à deux secondes de son compatriote.

De son côté, la grande favorite Baysa n’a pas eu à forcer son talent pour remporter son quatrième marathon depuis 2007 et son second d’affilée sur le bitume parisien. L’Ethiopienne de 23 ans s’est fait la belle à une dizaine de kilomètres de l’arrivée pour finir en un temps record.

Derrière, Daunay, longtemps distancée par l’Ethiopienne Tirfi Beyene Tsegaye, a réagi dans le Bois de Boulogne pour parvenir à doubler celle-ci et à s’emparer de la place de dauphine.

Source : La Presse Canadienne, 11 avril 2010

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development