L’Ethiopie, terre de la première mosquée d’Afrique

L’Islam est une histoire millénaire en Ethiopie, la terre estampillée par le monde islamique comme le sanctuaire des premiers disciples arabes du Prophète Mohammed, qui avaient fui la persécution qui sévissait sur leur propre sol.

La mosquée d’Al Negashi, la première d’Afrique, située à Wukro, dans le nord du pays, est aujourd’hui un symbole du séjour mohammadien et de la tolérance religieuse en Ethiopie.

Les musulmans éthiopiens célèbrent, le 18 janvier dans la mosquée d’Al Negashi, l’Achoura, un jour saint qui suit l’Aid El Kebir ou fête de la Tabaski.

Cette mosquée porte le nom du roi éthiopien, Negus Armah, qui accueillit les réfugiés musulmans il y a quelque 1 400 ans.

Cette mosquée, symbole de la coexistence religieuse, est en passe de devenir un site touristique.

Ces musulmans fuyaient la tribu Kuraich, alors au pouvoir à la Mecque, qui avait envoyé des émissaires pour les ramener en Arabie, mais le Négus les protégea.

Le Prophète lui-même ordonna à ses disciples venus d’Ethiopie de respecter et de protéger les Ethiopiens, ainsi que de vivre en paix avec les chrétiens éthiopiens.

En 615, l’épouse et cousine de Mahomet se réfugia à Axoum, la ville historique éthiopienne, avec plusieurs de ces disciples.

L’Islam est la deuxième religion en Ethiopie après le christianisme, selon les statistiques officielles.

La plupart des musulmans éthiopiens sont des sunnites, membres de la plus importante confrérie de l’Islam.

La foi et les pratiques des musulmans d’Ethiopie sont incarnées par le Coran et la Sunna (Tradition du prophète), mais le pays abrite également des confréries soufies.

A l’instar du Soudan et de la Somalie voisins, plusieurs communautés musulmanes d’Ethiopie sont associées à l’ordre soufi mais n’en sont pas nécessairement membres.

Source : Jeune Afrique, 20 février 2008

Voir aussi :

Le pays veut inscrire la première mosquée d’Afrique au patrimoine mondial
Musulmans et chrétiens orthodoxes d’Ethiopie à l’unisson pour célébrer leur foi

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development