Exonération fiscale sur les équipements NTIC en Ethiopie

L’Ethiopie a annoncé lundi l’exonération fiscale sur les équipements de nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) dans le cadre de la campagne nationale dénommée “les TIC pour le développement”.

L’Agence éthiopienne pour le développement de la technologie de l’information et de la communication (EICTDA) a indiqué que la mesure incitative sur les équipements TIC devrait aider le pays à développer ses infrastructures TIC au cours des cinq prochaines années.

Avec une population estimée à 80 millions de personnes, l’Ethiopie est considéré comme un pays pauvre en infrastructures TIC, une situation qui a poussé le gouvernement à investir des milliards de dollars pour la promotion des TIC.

S’exprimant lors de la cérémonie de clôture du 3ème salon sur les TIC tenu à Addis Abeba il y a cinq jours, en présence de plusieurs sociétés TIC locales et étrangères, le directeur adjoint de EICTDA, Dr. Mesfin Belachew, a souligné que la mesure incitative devrait être appliquée aux sociétés locales et à toute autre structure étrangère désirant investir dans le secteur des TIC en Ethiopie.

Belachew a ajouté que l’introduction de la télémédecine et la mise en réseau des grandes institutions académiques, sont, entre autres, des réalisations déjà notées.

Il a annoncé un important investissement pour la mise en place d’un parc de technologie à Addis Abeba qui deviendra une plateforme pour l’investissement et les services de technologie de l’information dans le pays, voire dans la sous-région.

« Dès que le parc de technologie de l’information sera opérationnel, près de 350 000 professionnels y seront employés », a conclu le directeur adjoint de EICTDA.

Source : Agence de Presse Africaine, 7 juin 2010

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development