Vidéo : Quand le café sauve la forêt tropicale éthiopienne

par Sebastian Kuhn et Tilman Przyrembel

Il y a 60 ans, la forêt tropicale éthiopienne couvrait près de la moitié du pays. Aujourd’hui, il n’en reste que 3 %. Et pour sauver cette forêt, les organisations internationales se sont mobilisées. Leur arme : le café.

Dans la région de Bonga, dans le sud-ouest du pays, ces plants d’arabica sauvage sont le seul trésor que possèdent les agriculteurs.

Ils participent à un projet international de commerce équitable. Pour leur café éthiopien, ce projet garantit à 6 500 agriculteurs un prix d’achat supérieur au cours international.

Et le projet ne concerne pas que l’agriculture : rien qu’en Ethiopie, il a créé plus de 50 000 emplois dans la chaine logistique et commerciale.

Pourtant, la forêt tropicale reste toujours menacée par l’explosion démographique. La population de la région devrait doubler d’ici 2050. Et pour nourrir cette population, il faut de plus en plus de terres agricoles…

Source : Arte, 10 avril 2010

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development