La zone Borena

(Autre nom : Borana)

Borena est une des 12 zones de la région Oromia d’Ethiopie. Cette zone est bordée au sud par le Kenya, à l’ouest par la région Peuples du Sud, au nord par le fleuve Ganale Dorya (qui le sépare de la zone Bale) et à l’est par la région Somali. Elle tire son nom d’une tribu du peuple Oromo qui y réside.

Les principales villes de la zone sont Moyale, Negele Boran et Yabelo. Le point culminant est le mont Juldessa.

L’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA) estime qu’en 2005, 13 533 tonnes de café ont été produites dans la zone Borena. Cela représente 11,8 % de la production de la région Oromia et 6 % de la production éthiopienne totale.

Le 22 mai 2006, les situations de sécheresse dans la zone ont accentué les tensions entre les Borena et les Guji et ont dégénéré dans la violence une semaine plus tard. Les anciens des clans réussirent à ramener la paix, mais seulement après 10 jours de combats dans lesquels entre 100 et 150 personnes furent tuées et des milliers déplacées.

WOREDAS

La zone Borena se décompose en 12 woredas :
– Adolana Wadera
– Arero
– Bore
– Dire
– Gelana Abaya
– Hagere Mariam
– Liben
– Moyale
– Odo Shakiso
– Teltele
– Uraga
– Yabelo

DEMOGRAPHIE

Selon les estimations de 2005 de l’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA), la zone Borena compte 2 019 383 habitants (1 025 393 hommes et 993 990 femmes) dont 234 391 (11, 6%) résident en ville. Avec une superficie de 95 740 km2, la zone a une densité de 21,09 habitants par km2.

D’après un rapport de la Banque Mondiale datant de mai 2004, 4 % des habitants de la zone Borena ont accès à l’électricité. On compte 27,5 km de route pour 1 000 km2. En moyenne, une famille rurale possède 0,5 hectare de terre et l’équivalent de 0,6 tête de bétail. 14,4 % de la population exerce un emploi non-agricole. 53 % des enfants en âge d’aller à l’école primaire sont scolarisés, ce taux est de 9 % pour l’enseignement secondaire. 35 % de la zone est exposée à la malaria mais on n’y rencontre pas de mouche tsé-tsé. En outre, le rapport attribue à la zone Borena un indice de risque de sécheresse de 410.

Source : Wikipedia

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development