La région Oromia

Attention ! Ne pas confondre la Région Oromia
avec la Zone Oromia de la région Amhara

(Autres noms : Oromo, Oromiyaa)

La région Oromia est l’une des 9 divisions ethniques (kililoch) de l’Ethiopie. Elle est issue du découpage administratif éthiopien de 1994-1995, qui eut lieu lors de la mise en place de République fédérale démocratique d’Éthiopie. Elle s’étend notamment sur l’ancienne province d’Arsi et englobe une partie des anciennes provinces du Bale, d’Hararghe, d’Illubabor, de Kaffa, du Choa, de Sidamo et de Welega.

La région Oromia s’étend de l’est au sud-ouest de l’Ethiopie. C’est la plus grande région du pays, aussi bien au niveau géographique (32 % du territoire) que démographique.

Sa capitale actuelle est Nazreth. On compte également d’autres grandes villes comme Debré Zeit, Dembidolo, Jimma, Nekemté et Shashemene.

ZONES

La région Oromia se décompose en 17 zones et 3 zones spéciales :

Arsi
– Arsi Ouest
Bale
Borena
Choa Est
Choa Nord
Choa Ouest
– Choa Sud-Ouest
Guji
– Hararghe Est
– Hararghe Ouest
– Horo Gudru Welega
– Illubabor
Jimma
– Kelem Welega
– Welega Est
– Welega Ouest
+ Adma (zone spéciale)
+ Burayu (zone spéciale)
+ Jimma (zone spéciale)

POLITIQUE

Les séparatistes Oromo revendiquent une nation Oromo indépendante calquée sur le territoire régional actuel.

Avant le 21ème siècle, la capitale de la région Oromia était Addis Abeba, également appelée Finfinne dans le langage Oromo. La relocalisation de la capitale régionale à Nazreth suscita une polémique considérable.

Le 10 juin 2005, l’Organisation Démocratique du Peuple Oromo (OPDO), qui fait partie de la coalition du Front Démocratique Révolutionnaire du Peuple Ethiopien (EPRDF), a officiellement annoncé ses projets pour restituer à Finfinne son statut de capitale régionale.

DEMOGRAPHIE

Selon les estimations de 2005 de l’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA), la région Oromia compte 26 553 000 habitants (13 249 999 hommes et 13 303 001 femmes). Parmi cette population, 86,7 % (23 030 000 habitants) est rurale alors que 13,3 % (3 523 000 habitants) est urbaine. Avec une superficie de 353 006 km2, la région a une densité de 75,22 habitants par km2.

Ces estimations sont basées sur le recensement de 1994. A cette époque, la population était de 18 732 525 habitants (9 371 228 hommes et 9 361 297 femmes). La population rurale atteignait 89,5 %.

Plusieurs religions sont représentées dans la région : les Musulmans (44,3 %), les Chrétiens Orthodoxes (41,3 %), les Protestants (8,6 %) et les adeptes des religions traditionnelles (4,2 %). Les 1,6 % restants se partagent entre d’autres groupes religieux. Dans les zones urbaines, les Chrétiens Orthodoxes sont majoritaires (67,8 %). Viennent ensuite les Musulmans (24 %) et les Protestants (7 %).

La majorité de la population est Oromo (85 %). On compte également d’autres groupes ethniques : Amhara (9,1 %), Gurage (1,3 %) et autres ethnies (4,6 %).

Le langage Oromo (écrit en caractères latins) est la langue officielle et constitue 83,5 % des langues parlées. Les autres langues principales sont l’Amharique (11 %), le Gurage (0,98 %), le Gedeo (0,98 %) et le Tigrigna (0,25 %).

AGRICULTURE

L’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA) estime que, pour l’année 2004-2005, 115 083 tonnes de café ont été produites dans la région Oromia. Cela représente 50,7 % de la production éthiopienne totale.

Les agriculteurs de la région Oromia possèdaient 17 214 540 bovins (soit 44,4 % du cheptel total éthiopien), 6 905 370 moutons (39,6 %), 4 849 060 chèvres (37,4 %), 959 710 chevaux (63,25 %), 63 460 mules (43,1 %), 278 440 ânes (11,1 %), 139 830 chameaux (30,6 %), 11 637 070 volailles de toutes espèces (37,7 %) et 2 513 790 ruches (57,73 %).

Etant donné que plus de 85 % de la population est rurale, l’agriculture représente le principal moyen de subsistance pour une écrasante majorité des habitants. Les principales cultures sont le maïs, le teff, le blé, l’orge, les pois, les haricots et différentes variétés de plantes oléagineuses. Le café est la principale ressource de la région.

Source : Wikipedia

1 commentaire pour “La région Oromia”

  1. Ayyantuu on 15 Aug 2016 at 16:29

    Ah elle est la region d’Oromia. Mais en se moment il y a un probleme, pour en savoir plus plus renseigner vous sur #oromoprotest

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development