Le woreda Aseko

Aseko est un des 20 woredas de la zone Arsi, située dans la région Oromia d’Ethiopie. Il tire son nom de la ville d’Aseko, sa capitale, et s’étend sur 638 km2.

GEOGRAPHIE ET NATURE

Le woreda Aseko se compose de terrains accidentés et de plaines vallonnées, abritant une faune de singes, de cochons, de renards et d’antilopes. Les terres cultivables représentent 19,2 % du territoire, les pâturages 17,9 % et la forêt 17,1 %. Les 45,7 % restants sont considérés comme inexploitables.

L’altitude du woreda varie entre 1 000 et 2 900 m, les plus hauts sommets étant les monts Weranbus, Abakoro et Dao. Ses principaux cours sont l’Arba, le Dagnam Yelew et le Bagdo. On y trouve également la forêt d’Arbagugu.

Par ailleurs, le climat y est tempéré (48,4 % du territoire), tropical (26,1 %) et subtropical (25,5 %).

DEMOGRAPHIE

Selon les estimations de 2005 de l’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA), le woreda Aseko compte 84 959 habitants (41 940 hommes et 43 019 femmes) dont 1 961 (2,31 %) résident en ville. La densité de population est de 137,4 habitants par km2.

En outre, on peut noter que 50,7 % des habitants ont moins de 14 ans, 46,4 % ont entre 15 et 64 ans et 2,9 % ont plus de 64 ans.

AGRICULTURE

Le woreda Aseko dispose d’un sol de type luvisol, très fertile et favorable à l’agriculture. Le café, le khat, les bananes et le lin sont les principales productions agricoles, ainsi que l’orge, le blé et le sorgho.

Par ailleurs, le woreda compte 72 613 têtes de bétail (bovins, petits ruminants et équidés), 35 052 volailles et 8 837 ruches traditionnelles (produisant 7 284 kilos de miel).

ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT

Aseko est l’un des woredas de la zone Arsi les moins bien lotis en matière d’activité industrielle. On n’y trouve qu’un seul moulin à grain.

On compte 83 commerçants autorisés, parmi lesquels 71 % de détaillants, 26,5 % de grossistes et 2,5 % de fournisseurs de services.

Le woreda n’est équipé d’aucune grande route et est uniquement accessible durant la saison sèche. Cependant, la construction de 27 km de route reliant Abomsa (dans le woreda Merti) à Aseko a débuté en 2005.

Le woreda ne dispose pas d’électricité, de service de téléphone ou de station-essence et 19 % de la population a accès à l’eau potable.

EDUCATION ET SANTE

On compte 13 écoles primaires et 1 collège, ainsi que 114 enseignants (dont 1,8 % de femmes) et 4 040 élèves (dont 20,6 % de femmes).

Le woreda dispose de 3 cliniques et 4 assistants de santé. Un centre de santé est également en cours de contruction. En outre, on ne trouve aucune clinique vétérinaire.

Source : Wikipedia
Gouvernement de la région Oromia

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development