ADOPTION

Pour adopter un enfant, la première chose à faire est d’obtenir l’agrément en vue d’adoption délivré par la Conseil général de votre département. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Si vous souhaitez adopter en Éthiopie, vous pouvez vous inscrire au groupe de discussion “Adoption Ethiopie” (http://fr.groups.yahoo.com/group/AdoptionEthiopie/) . Vous y trouverez conseils et témoignages auprès d’autres personnes désirant ou ayant déjà adopté en Ethiopie.

Une fois l’agrément obtenu, et si vous correspondez aux critères demandés, vous devrez prendre contact avec les O.A.A. (Organismes Autorisés pour l’Adoption) travaillant avec l’Éthiopie et étant habilités dans votre département. Il est obligatoire de passer par un de ces organismes pour pouvoir adopter en Éthiopie (sauf cas particulier d’adoptants d’origine éthiopienne).

Les O.A.A. français habilités en Ethiopie sont :

Pour vérifier lesquels de ces O.A.A. sont habilités dans votre département, cliquez ici.

Les enfants éthiopiens adoptables en France sont hébergés dans plusieurs orphelinats :

19 commentaires pour “ADOPTION”

  1. md on 29 Jan 2009 at 19:12

    N’hésitez pas à adopter. J’ai été adopté et je trouve que c’est une grande chance pour les enfants. Car en les adoptant vous les sauvez d’une grande misère et vous les sauvez d’une mort possible.

  2. yeshiemebet on 30 Apr 2010 at 15:10

    n’hésitez pas à adopter je suis d’accord mais j’ai été adoptée et ne voyez SURTOUT pas l’adoption comme étant “magique, genre conte de fée moderne” du style “ils eurent beaucoup d’enfants,les sauvèrent d’une misère et d’une mort certaine et ils vécurent heureux” !
    L’adoption est complexe même très complexe surtout pour l’enfant (pas tous on ne peut pas généraliser malheureusement ou heureusement…ça dépend de comment on voit les choses) l’enfant a tout un travail à faire dont il prendra conscience ou pas après l’adoption pour se construire sur des RACINES solides pour aller toujours plus haut pour un futur meilleur et en harmonie avec ce qu’il est…et non pas ce qu’il doit être. Il ne faut pas être dans le faire mais dans l’être et être c’est respirer Ce QU’ON EST ! Pour clore cette “question de l’adoption” j’ajouterai juste ceci “relier le passé au présent semble la meilleure manière pour avancer, le plus long voyage commence par un premier pas alors je me relève de mes cendre sans rien enlever ni rejeter ainsi je suis entier et riche de moi” a tout les enfants qui souffrent de l’abandon et tous ce qui ne savent pas qui ils sont mais qui espèrent se trouver un jour à tous ceux qui on l’espoir pour y arriver…

  3. Bereket on 30 Dec 2010 at 20:34

    Bonjour, voilà j’ai été adopté,et depuis quelque temps j’ai ce besoin d’en savoir plus sur mes origines, la langue je voulais savoir si il y avait d’autres personnes dans ma situation ! Merci d’avance.

  4. Noémie (prénom éthiopien : Saba ) on 26 Jul 2011 at 22:13

    Pour commencer , bonjours , Bereket , rassures-toi , tu n’es pas le seul dans la situation que tu es , moi aussi j’aimerai connaître mon passé , en savoir un peu plus sur mes origines mais je ne sais pas où et comment en savoir un peu plus . Voilà tout

  5. Hawa on 31 Dec 2011 at 18:05

    Bonjour à tous! Vous n’êtes pas le seul dans la situation que vous êtes , moi aussi j’aimerai connaître le passé de mon meilleur ami, en savoir un peu plus sur ses origines pour lui faire plaisir et aussi pour l’aider a retrouver sa famille, mais je ne sais pas où et comment en savoir un peu plus .

  6. Noé on 02 Jan 2012 at 0:29

    bonjour à tous.Je suis d’accord avec yeshiemebet 2 commentaires ci-dessus. L’adoption est une très bonne et humanitaire certes mais il arrive parfois que l’enfant alors même qu’il est satisfait de tous les besoins (matériels) soit malheureux,voir très malheureux. Je sais de quoi je parle…en effet c’est un processus très complexe qui demande un grand travail de sincérité et d’amour à l’adopter et l’adopté.

    POUR ceux qui veulent en savoir plus sur leur racine il n’y a qu’une chose à faire à mon humble avis: aller corps et âme dans la où votre pensé vous attend.
    Je n’ai qué 17 ans mais je l’envisage pour bientôt, je cherche un compagnon de voyage.

  7. Choaraga on 29 Jan 2012 at 12:35

    Bonjour , alors plusieurs chose , j’ai fais des recherche en 2010 sur ma famille biologique , j’ai eu la chance extraordinaire de retrouver l’ensemble de ma famille ! Je me suis rapproché de l’association d’adoption qui m’a donné un contact pour faire mes recherche , j’ai été adopté via l’association Paidia et en éthiopie c’est l’ong sos enfant d’ethiopie qui a fait les recherches . Et je voulais vous dire la meme chose l’adoption est très complexe , il faut s’accroché tout le long de la vie pour entretenir une relation épanouissante avec les parents adoptant , c’est un grand challenge , mais ça vaut le coup ! Je suis très fier d’en arrivé là avec ma famille adoptive malgret des année passé qui ont pu etre extrement difficile , le cap franchie , la maturité , les compromis on réussit à créer une relation de qualité .
    Voilà , pour ceux qui souhaiterais me contacté mon adresse mail c’est nseaux@hotmail.com , hésitez pas ça me ferais plaisir de rencontrer et de discuter avec des autre enfant adoptés . PS : je vie à Lille dans le nord 😉

  8. bussac on 15 Feb 2012 at 0:35

    Bonjour, je suis une maman adoptive d’un petit garçon qui est né en Ethiopie. Nous ne savons rien de ses origines si ce n’est que le poids et l’age qu’il avait lorsqu’il est arrivé au Toukoul. Depuis que notre petit est arrivé dans notre foyer pas une seule fois nous avons renié ses origines africaines (vu notre teint et le sien ce serait difficile de faire autrement) bien au contraire nous sommes ouverts à toutes ses questions, il a 5 ans et il sait qu’il est né la-bas,et grace à lui nous découvrons l’Ethiopie. Moi qui était nulle en histoire géo je découvre l’Ethiopie, la culture et la vie africaine en attendant que notre fils soit plus grand pour découvrir le pays avec lui.

  9. masresha on 28 Aug 2012 at 17:24

    Bonjour à tous. Vos messages m apportent le réconfort de savoir que d autre éprouve le même mamalaise que moi. J ai 20 ans et comme noé je cherche quelqu’un pour faire le voyage. Je ne sens tellement étranger et deraciné en france que j envisage même de partir vivre ailleurs, en martinique ou guada. Je vis à limoges et il n y à pas d ethiopien à mà connaissance. Mon mail ; danièle.chouvellon@gmail.com. Contactez moi mes amis

  10. Lidia on 18 Oct 2012 at 19:43

    Coucou, je suis aussi éthiopienne et j’aimerai parlé avec d’autres adoptés merci bizz j espère à bientôt (j ai 13 ans) 😀

  11. Lisa on 18 Jan 2013 at 22:29

    Idem, en plus de notre histoire personnelle, il faut rajouter nos problèmes familiaux propre, comme dans toute famille. Comme dans le commentaire au dessus, après les années conflictuelles, d’opposition etc.. Quel BONHEUR s’offre à nous !! Mais ce n’est pas suffisant, il reste le problème identitaire, ça je pense que c’est en y allant qu’on trouve peut-être des satisfactions.. Lesquelles je sais pas je prépare aussi mon voyage pour fin Février, en espérant que j’y arriverai.
    Je vous donne mon courage et ma force POSITIVE!!
    Si quelqu’un veut me partager son retour en Ethiopie, ou simplement parlé de notre adoption commune: lisa.lieupart@hotmail.fr
    AMOUR.

  12. yodit on 22 Feb 2013 at 23:55

    Bonjour à tous,
    Vos messages sont très touchants et font écho à mon expérience, et pourtant, je ne suis pas adoptée, mais je suis métisse franco-éthiopienne. Les questions d’identité(s), de pouvoir être en lien, de parler la langue, de ne pas se sentir tout à fait bien ici, d’avoir peur d’y retourner, etc….
    J’ai connu et connais encore les mêmes questions.

    Avant de vous parler de mon expérience de retour en Ethiopie et de renouer avec ma culture, je vais aussi vous donner l’exemple d’une amie à moi (un quart éthiopienne) qui a adopté une éthiopienne et vit en Ethiopie. On pourrait penser que c’est la meilleure solution, mais ce n’est pas aussi simple. Car figurez-vous que bcp d’Ethiopiens sont très attachés à la culture et à l’appartenance éthiopienne. Les différences de couleur de peau entre la mère et la fille ont suscité plusieurs réflexion: “mais elle n’est pas ta mère (ou ta fille)”. ou bien, quand mon amie disait, “c’est moi qui l’élève”, on lui disait, “eh bien tu es sa mère alors”…. bref, tout ça pour dire que les remarques des personnes extérieures peuvent être blessantes. En France, on lui a dit que sa fille avait de la chance… Alors, l’un ne vaut pas bcp mieux que l’autre. Ce sont deux manières de voir différentes et elles peuvent tout autant blesser.
    Il y a bcp d’autres choses à dire et à écrire, et je ne veux pas faire un texte trop long… n’hésitez pas à me contacter si vous voulez en savoir plus. (yodit_her@yahoo.fr)

    Pour ma part, je suis née en Ethiopie et y ai passé les premiers mois de ma vie. nous y sommes retournées après, mais pas très souvent. Si bien que je ne parlais pas amharique et connaissais que très peu ma famille. Mais effectivement, je la connaissais. Ce qui est déjà bcp c’est sûr. En passant, j’ai une autre amie qui a retrouvé sa famille des années après… et ça s’est très très bien passé!

    Et puis, un jour je me suis décidée à y aller toute seule… et là, ça a été merveilleux! J’ai découvert bcp de choses, fait de merveilleuses rencontres, et ai commencé à apprendre à parler amharique, à découvrir ma famille, à tisser des liens avec elle…. C’était formidable, mais pas toujours. Etant claire par rapport à un Ethiopien, le barrage de la langue s’ajoute à la couleur de peau, et à l’écart culturel… C’était parfois douloureux, vous n’êtes jamais assez éthiopien, et toujours français, irrémédiablement. C’est sans doute ce qui est le plus complexe… le mélange des identités, ce n’est pas moitié/moitié, c’est autre chose qui bouge tout le temps.

    Peut-être comme certains d’entre les adoptés, j’ai parfois la sensation qu’on m’a volé qqchose, que j’aurai pu être parfaitement heureuse en n’ayant jamais grandi en France…. Mais ce n’est pas possible, on ne le saura jamais et j’ai aussi bcp de chance d’être ce que je suis.

    Alors, allez en Ethiopie bien sûr! N’ayez pas peur, il ne vous arrivera rien de grave au contraire, il y a toutes les chances pour que ce soit un voyage magnifique !!!! Vous allez renouer avec une part de vous-même et c’est un merveilleux cadeau que vous vous ferez!!!
    Le plus simple dans un premier temps est pê de prendre contact avec les associations d’adoption…. enfin, c’est une idée.

    Mais si je peux me permettre, cela ne répondra peut-être pas à toutes vos questions. Vous trouverez très sûrement des réponses, mais le voyage en posera d’autres. Mais après tout, n’en va-t-il pas de même de la vie en général?

    Alors, comme le dernier post, je vous envoie également tout mon courage, ma foi dans la vie, et tout ce qu’il y a de plus positif en ce monde!!

    Egéziäbehér käenantä gar yhun yt’äbeqatshehu (Que Dieu vous garde et vous protège)

  13. Ayné on 03 Mar 2013 at 18:08

    J’ aussi faites la démarche pour chercher mes origine aubout de 20 ans d’adoption en France j’ai découvert un pays, une culture,un grand momument quoi!!! tous ceux qui héssitent il faut foncer vous ne serez pas déçus.Par contre si c’est la première fois il faut absolument etre accompagné par quelqu’un qui connait le pays et qui parle la langue j’ai fait un voyage magnifique et riche en émotions

  14. marie on 27 May 2013 at 21:13

    bonjour , je me suis fait adopté au toukoul qad j’avais 4-5 ans , je suis née à gondar . maintenant j’ai 13 ans et j’aimerais apprendre des choses sur mon passé . est ce que vous etes dans le meme k que moi ? qui s’est fat adpopter en meme temps que moi ?

  15. Yohan on 20 Jun 2013 at 11:19

    Bonjour a tous, sa fait plaisir de voir autant de personne avoir le meme malaise que moi au moment de rechercher l’histoire de ces origines et si certaine personne voudrait m’expliquer leur demarche et leur histoire je serai ravie..

    ( titrenoi@hotmail.fr)

  16. Nsi Pamela on 17 Apr 2014 at 22:23

    J’aimerai adopter en Éthiopie… Mais je crains ne pas y avoir accès, sachant que je suis Africaine d’origine. Est ce ouvert à tous dans la mesure ou on en a la capacité?

  17. hana zeleke on 16 May 2016 at 22:30

    Bonjour, .Je m’appelle Hana et je habite a Luxembourg.Je cherche un garçon qui été adapte de Éthiopie il y a 10 ans.il s’appelle Masresha(Abush) et sa mère s’appelle Hagere.J’espère si vous connaissez lui alors je veux contact avec lui encore. merci pour votre temps. hanazeleke006@GMAIL.COM

  18. Lucie (Azawent nom éthiopien) on 17 Oct 2016 at 1:00

    Bonjour, je ne sais pas trop par quoi commencer mais je voudrais dire qu’en ce moment c’est très dur pour moi je voudrais en savoir plus sur ma famille car il me reste encore deux sœurs en Afrique et avec mes parents adoptif c’est très tendus voila je voulais juste dire que je soutiens toutes les personnes qui souffrent de malaître ou d’abandon.

  19. Lucie(Azawent) on 17 Oct 2016 at 1:04

    Bonjour, je voulais dire que moi aussi je me ss faites adopter au toukoull et que mtn g 13 ans et que je voudrais connaitre plus de choses a mon sujet, sur mon passé… Bref tt ça pr dire que je soutiens tt le monde et que si qq est ds le même cas que moi je le soutiens de tt mon coeur…

Trackback this Post | Feed on comments to this Post

Laissez un commentaire sur cet article

web development