Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d223858152/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375
Bonga | Toi qui viens d'Ethiopie...

Archives du mot-clé 'Bonga'

Photo satellite : Bonga


Warning: Use of undefined constant wpurl - assumed 'wpurl' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d223858152/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/add-to-facebook-plugin/addtofacebook.php on line 53


Agrandir le plan

Voir aussi :

Bonga
Album photo de Bonga

Bonga


Warning: Use of undefined constant wpurl - assumed 'wpurl' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d223858152/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/add-to-facebook-plugin/addtofacebook.php on line 53

Bonga (7°16’N, 36°14’E) est une ville autonome qui se situe à 1 714 m d’altitude et à 724 km d’Awassa. C’est le centre administratif de la zone Keffa de la région Peuples du Sud d’Ethiopie.

Bonga, Carte, Map, Ethiopie, Ethiopia

Bonga est la capitale de la zone Keffa. Elle abrite un grand marché le samedi et des plus petits les mardi et jeudi. On y échange plus particulièrement du miel et de la cardamome. Son lycée attire les étudiants des alentours.

HISTOIRE

Depuis le 14ème siècle, Bonga était la capitale du Royaume de Kaffa. Mais, en 1897, quand la ville fut conquise par les généraux de Menelik II, elle fut désertée au profit d’Anderacha, la nouvelle capitale.

Bonga, Mosquée, Ethiopie, Ethiopia

Le 13 décembre 1936, Bonga tomba aux mains de l’armée de Mussolini. Les occupants italiens rendirent à la ville son rang de centre administratif et commercial. En 1938, elle comptait 3 000 habitants (dont 200 Italiens) et était dotée d’une poste, d’un télégraphe, d’un hôpital et d’une pharmacie.

DÉMOGRAPHIE

D’après les estimations de l’Agence Centrale de la Statistique éthiopienne (CSA) pour 2010, Bonga compte 22 176 habitants (11 414 hommes et 10 762 femmes).

Avec une superficie de 13,69 km2, la ville a une densité de 1 619,6 habitants par km2.

Ces estimations sont basées sur le recensement de 2007. A cette époque, la population était de 20 858 habitants (10 736 hommes et 10 122 femmes).

Bonga, Keffa, Ethiopie, EthiopiaLa proportion des enfants de moins de 15 ans s’élevait à 29,4 % de la population, celle des jeunes de 15 à 29 ans à 47,4 %, celles des 30-59 ans à 20,2 % et celle des 60 ans et plus à 3 %. Parmi les enfants de moins de 18 ans, 83,14 % vivaient avec leurs deux parents, 13,8 % n’avaient plus que leur mère ou leur père et 3,06 % étaient orphelins.

Les religions prédominantes étaient le christianisme orthodoxe (72,53 %), l’islam (11,17 %), le protestantisme (9,85 %) et le catholicisme (6,17 %).

ÉCONOMIE ET DÉVELOPPEMENT

Ce recensement de 2007 indique également que la part de la population active occupant un emploi représente 86,82 %.

Par ailleurs, 64,11 % des foyers sont équipés de la radio, 15,24 % de la télévision et 11,84 % du téléphone.

DANS LES ENVIRONS

Autour de Bonga, on trouve des sources chaudes, des grottes, des chutes d’eau et des ruines du 14ème siècle.

Sources : Wikipedia
Agence Centrale de la Statistique éthiopienne

Voir aussi :

Album photo de Bonga
Photo satellite de Bonga
La région Peuples du Sud
La zone Keffa

Vidéo : Quand le café sauve la forêt tropicale éthiopienne


Warning: Use of undefined constant wpurl - assumed 'wpurl' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d223858152/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/add-to-facebook-plugin/addtofacebook.php on line 53

par Sebastian Kuhn et Tilman Przyrembel

Il y a 60 ans, la forêt tropicale éthiopienne couvrait près de la moitié du pays. Aujourd’hui, il n’en reste que 3 %. Et pour sauver cette forêt, les organisations internationales se sont mobilisées. Leur arme : le café.

Dans la région de Bonga, dans le sud-ouest du pays, ces plants d’arabica sauvage sont le seul trésor que possèdent les agriculteurs.

Ils participent à un projet international de commerce équitable. Pour leur café éthiopien, ce projet garantit à 6 500 agriculteurs un prix d’achat supérieur au cours international.

Et le projet ne concerne pas que l’agriculture : rien qu’en Ethiopie, il a créé plus de 50 000 emplois dans la chaine logistique et commerciale.

Pourtant, la forêt tropicale reste toujours menacée par l’explosion démographique. La population de la région devrait doubler d’ici 2050. Et pour nourrir cette population, il faut de plus en plus de terres agricoles…

Source : Arte, 10 avril 2010

web development